Luke Rockhold en stage à Paris !

Publié le : 14/09/2015 11:30:20

Luke Rockhold en stage à Paris !

Un Américain à Paris ! Et pas n’importe lequel. Luke Rockhold en personne ! Avant d’affronter Chris Weidman pour la ceinture UFC (middleweight) le 12 décembre à Las Vegas, le Californien était invité par son sponsor Adidas afin de délivrer un stage unique. Une franche réussite !

 

Paris. 13 septembre 2015. Siège du mythique Racing Club de France. Le Dojo Shozo Awazu accueillait à nouveau un immense champion, une star du fight, l’Américain Luke Rockhold. Un événement à ne pas manquer qu’une quarantaine de privilégiés ont eu la chance de vivre.

Venus de Metz comme de Tours, de Paris comme de la banlieue, quelques champions et une majorité simples pratiquants ont pu se frotter à l’un des tout meilleurs combattants de l’UFC. Sparring, conseils personnalisés, petits détails techniques qui font la différence… Le Californien n’a pas compté et ne s’est pas économisé pour dispenser son savoir avec humour, sympathie et professionnalisme pendant 4 heures.

Ils étaient heureux d’être présent (voir ci-dessous). Lui aussi : « Je donne beaucoup de stages aux Etats-Unis », racontait-il. « Là-bas, généralement, la majorité des gens qui participent n’ont aucune expérience des sports de combat. Ils viennent surtout pour voir et essayer. Ici, à Paris, j’ai vu que les stagiaires connaissaient plutôt bien leur affaire. Cela a été un plaisir de leur apprendre des trucs. J’aime enseigner. Alors, en plus, quand vous vous adressez à des gens qui sont connaisseurs et passionnés, c’est encore mieux. C’était vraiment très sympa ! ».

Une expérience qui sera probablement renouvelée l’an prochain, après son combat pour la ceinture contre Chris Weidman le 12 décembre prochain. Car, entre Adidas et Luke Rockhold, c’est une affaire qui roule, comme l’indique le manager du champion, David Martin : « Avoir signé avec Adidas est quelque chose de fantastique ! C’est l’une des meilleures marques au monde et leurs produits sont vraiment super. Ils améliorent la qualité à chaque nouvelle gamme. Luke, comme Robbie (Lawler), sont très heureux d’être en contrat avec eux. C’est un partenariat gagnant-gagnant. »

 

 

Renaud, 40 ans (Metz, Moselle)

« Je fais l’aller-retour de Lorraine dans la journée avec mon fils de 15 ans. Ce matin, il a eu l’occasion de faire du sparring avec lui. C’était rigolo ! Je trouve Rockhold génial. Il est franchement abordable, disponible. J’ai déjà fait des stages avec d’autres mecs de l’UFC. Ils sont tous cools mais, avec lui, c’est plus personnalisé. Il prend le temps de venir voir tout le monde et ne se contente pas de montrer la technique. Il corrige chacun. J’ai l’impression d’être comme à un entraînement au club.

J’ai beaucoup appris à propos des entrées sur un double leg et sur les étranglements. Il nous a donnés des petites variantes, plein de petits détails, des choses simples à mettre en place. Il ne cherche pas à modifier la technique fondamentale mais à apporter 15% supplémentaires à celle-ci pour améliorer son efficacité. Je suis très content ! »

 

Brice, 17 ans (Ile-de-France)

« Il est super sympa. Je suis agréablement surpris. Quand on dit star de MMA, je m’attends plutôt à une personne froide et imbue d’elle-même. Ce n’est pas du tout le cas ! Il est avenant et il ne se prend pas pour une star. De par sa proximité avec nous, j’ai eu l’impression d’avoir un rapport entre professeur et élève. J’ai beaucoup appris, surtout sur la guillotine, que je ne maîtrise pas. Je suis super heureux. »

 

Tevi Say, pionnière du MMA en France (licenciée au Platinium et au Parabellum)

« Je ne suis pas une adepte des stages de célébrités. Mais, là, je suis agréablement surprise. Je ne suis pas venue pour rien. J’ai appris des trucs, notamment des petits détails sur la guillotine, ainsi que des variantes du contrôle en cross. En plus, il sourit, il est marrant… Je l’ai trouvé très abordable et disponible. Les participants aux stages peuvent avoir l’image du champion de MMA qui se la pète. Lui, c’est tout le contraire. Je ne peux que regretter le manque de présence de filles. Avec un beau mec comme lui !!! (rires) Mais où étaient-elles ??? ».

 

Jaed, 17 ans (Etampes, 77)

« C’est la plus belle journée de ma vie ! Il est vraiment super cool ! Cela ne donne pas envie de finir le stage et de partir. Je ne m’attendais pas à ça. C’est quelqu’un d’adorable. Je l’ai trouvé plus sympa que les autres. Il prend le temps d’expliquer les techniques. J’ai progressé au sol et sur la guillotine. »

 

Baye-Dam Cissé, Membre de l’équipe de France amateurs de MMA

« Il est très technique et c’est un bon pédagogue. Il m’a donné l’impression de prendre plaisir à faire ce stage. Il est exactement comme on le voit dans les médias : sympa, sans aucune prétention particulière. J’ai appris plein de trucs avec lui. Il m’a fait prendre réellement conscience de l’importance et de l’efficacité d’une guillotine. C’est l’un de ses spéciaux. La façon dont il nous l’a montrée a été super, super efficace. Et moi, je suis super, super content de ma journée ».

Par Ludovic Mauchien

Partager ce contenu

PayPal