Jiu Jitsu brésilien Première du « Just JJB ! »

Publié le : 01/04/2016 15:59:37

Jiu Jitsu brésilien Première du « Just JJB ! »

Stéphane « Atch » Chaufourier
« Mettre les athlètes en avant »

 Après le 100% Fight, les Contenders et la Supreme League, Atch Productions, en partenariat avec Adidas notamment, lance un nouveau concept, pour le Jiu Jitsu brésilien cette fois-ci. Le principe du « Just JJB » ? Des tournois à 4 (-71 kg, -77 kg, -84 kg, -92 kg) ouverts seulement aux ceintures noires et des super fights. Première le samedi 2 avril à Aubervilliers. Stéphane Chaufourier développe son idée, être « Just JJB ! ».

Par Ludovic Mauchien

 

Pour quelles raisons as-tu décidé de créer le « Just JJB » ?

Il y a 10 ans, quand j’ai commencé à promouvoir le Pancrace, ou le MMA comme tu veux, ce n’était pas du tout d’actualité et les athlètes n’étaient pas mis en lumière. Dans le JJB, j’ai pu m’apercevoir qu’il y avait plein de compétitions en journée mais les athlètes étaient tellement nombreux qu’ils n’étaient pas forcément mis en exergue. J’ai décidé de faire comme il y a 10 ans : les mettre en avant à travers des galas organisés en soirée (20 h) et faire en sorte qu’il y ait un peu la lumière sur eux.

 

Quel est le concept ?

On est sur un concept assez sympa puisque seules des ceintures noires peuvent participer. Ce sont des tournois à 4 avec une ceinture à la clé. C’est un procédé habituel pour les combattants des boxes pieds-poings, du MMA ou du Pancrace. Dorénavant, le JJB aura aussi les siennes aussi, celles du « Just JJB ».

 

Quelle est ton ambition avec cet événement. En faire un 100% Fight du Jiu Jitsu Brésilien ?

C’est exactement ça ! C’est un nom qui m’a pété un soir à la tête, et je me suis dit : « il y a quelque chose à faire avec cette discipline ». Je sais qu’elle est connue mais pas assez à mon goût. Je pense que mettre en avant les athlètes lors d’une soirée peut être une très bonne idée pour assurer la promotion de cette discipline.

 

Ton idée est-elle d’en organiser plusieurs par an ?

Si cela fonctionne, oui. J’ai la chance d’avoir une dizaine de salles mises à disposition dans l’année. Mais j’aurais des choix stratégiques à faire. On ne pourra pas arrêter le 100% Fight. Il y en aura toujours un, deux ou trois dans l’année. On a aussi développé les Contenders et la Supreme League.

On développe des concepts. Si cela plaît aux compétiteurs, on continue. Il faut ensuite habituer et fidéliser le public. Ce n’est pas sur un 1er coup que l’on va pouvoir remplir des salles. On en est bien conscient ! Sur le papier, Je pense que c’est super intéressant. Après, il faut juste pérenniser.

 

Une 2e édition est-elle déjà prévue ?

J’ai vraiment envie de continuer l’aventure, mais tout va dépendre des partenaires. Kombat Sport s’est engagé à diffuser l’événement. Qui dit diffusion, dit partenaires, Adidas et Venum. S’ils répondent présents au début de la saison prochaine, on développera le « Just JBB », bien entendu ! Le but n’est pas de faire un one shot, c’est de pérenniser comme pour les autres événements.

On est bientôt la 30e édition du 100% Fight, pareil pour les Contenders. Je veux vraiment que le Just JBB soit un produit sur du long terme. Je ne suis pas là pour faire des one shot.

 

Adidas est l’un de tes partenaires. Quel est son apport sur ce 1er « Just JBB » ?

On se lançait dans cette aventure à la seule condition d’avoir des partenaires équipementiers sur le coup. Adidas a répondu présent. L’idée est de communiquer au maximum sur la marque lors de l’événement, montrer au monde du JBB que, sans Adidas, on n’inaugurerait aucun événement, puisque ce n’est pas notre tasse de thé à la base.

La dotation financière que l’on a reçue nous permet d’acheter des trophées, des ceintures, des médailles. Elle pourra éventuellement nous aider à équilibrer l’aspect coûteux d’un tel événement (salle, son, lumière...). Si Adidas n’avait pas répondu présent, nous ne nous serions pas lancés dans l’aventure.

 

Vous êtes également partenaire sur les autres événements organisés par Atch Productions, notamment le 100% Fight. Comment fonctionnez-vous ?

Nous sommes partenaires depuis 3 ou 4 ans. On a d’excellents rapports. Notre collaboration est partie pour durer. Ils nous font confiance. On essaie de mettre en avant Adidas comme on le peut.

Dans le 100% Fight, ils nous fournissent gants, shorts, tee-shirt. L’idée, c’est d’équiper 50% des athlètes sur le ring pour qu’il y ait une grosse visibilité de la marque. Pareil pour les combattants en équipe à la Supreme League. On fait aussi des annonces micro et on dispose des stickers sur le ring. Etre diffusé sur Kombat Sport aide à communiquer encore plus sur la marque.

 

Renseignements : http://atchproductions.com/

 

Partager ce contenu

PayPal