4 Grands Crus dans le Médoc

4 Grands Crus dans le Médoc

Publié le : 06/01/2017 12:26:27 Catégories : Actualités , judo

Cyrille Maret, 3e des JO de Rio. Walide Khyar, champion d’Europe, Kilian Le Blouch et Alexandre Iddir, sélectionnés par la FFJudo aux Jeux. Ca en jette ! Le quatuor de l’équipe de France est réuni les 7 et 8 janvier à Saint-Médard en Jalles pour un grand stage organisé par le club local, l’ASSM Judo, en partenariat avec adidas. Histoire du « big event » martial de ce début 2017 dans la Grande Aquitaine avec la découverte de Saint-Médard Judo.

 

Par Ludovic Mauchien

 

Tout est parti d’une discussion lors d’une soirée. « Et pourquoi pas organiser un grand stage ? », se sont lancés, à la volée, les dirigeants de Saint-Médard Judo. Le fil en aiguille a fait le reste.

L’ASSM avait déjà invité Cyrille Maret, qui a un copain au club, en novembre 2015, puis Alain Schmidt en juin dernier. Ils ont décidé de le recontacter. Puis la secrétaire et trésorière adjointe du club, a lancé : « Je peux aussi appeler mon cousin », raconte Stéphanie Martin, germaine de Kilian Le Blouch. « Le lendemain, je lui ai demandé s’il pensait pouvoir venir avec Alexandre Iddir et Walide Khyar ».

Les quatre mousquetaires de la FFJudo ont tous accepté. Les 7 et 8 janvier, ils vont se relayer dans le magnifique Dojo flambant neuf du club (365 m2 de tapis !). « On a invité tous les clubs de la Grande Aquitaine », poursuit Stéphanie Martin. « On a plus de 200 inscrits. C’est vraiment super ! »

C’est surtout un énorme événement pour ce club quasi cinquantenaire de la périphérie bordelaise, qui grimpe petit à petit les échelons. Créé en 1969, l’ASSM Judo a été dirigée pendant 3 décennies par Jean-Claude Acquaviva.

Présidé depuis juin dernier par Sylvie Blanloeil, la mère d’un jeune judoka qui s’est faite « alpaguer par le président en attendant (son) fils pour devenir membre du bureau », le club compte aujourd’hui 370 licenciés, ce qui en fait l’un des plus importants de la région.

 

« 22 podiums nationaux. On est fiers ! »

 

« Ce n’est pas le record », intervient la présidente. « Il y a déjà eu plus de 400 licenciés au club, l’année où David Douillet est venu. Cela avait boosté les inscriptions. Tout est lié. L’ASSM est un club loisir, très convivial et familial. Et, parallèlement, le club a une orientation qui est le haut niveau depuis le recrutement de Guillaume Fort comme professeur en 2008. Comme athlète, il a eu un palmarès assez impressionnant (5e Dan, membre de l’équipe de France de 1996 à 2006) et il est arrivé avec ses ambitions et l’envie de recréer ce qu’il avait vécu ».

L’ASSM a dès lors commencé à se faire un nom dans les compétitions. « Depuis le début de saison, on a eu 22 podiums au niveau national. On est fiers ! », rigole Sylvie Blanloeil.

Depuis 2015, le club possède aussi ce sublime écrin qui lui permet de voir encore plus grand. « On a un Dojo magnifique ! Il est tellement beau qu’il attire des Judokas de haut niveau. C’est un travail de plus de 20 ans ! Merci Jean-Claude Acquaviva », s’enthousiasme la présidente. « Il contribue aussi à la réussite et l’essor du club. Cette structure nous permet d’organiser cet événement avec 4 sélectionnés aux Jeux par la FFJudo. On est dessus depuis des mois. C’est un travail monstrueux mais cela vaut le coup ! Quand je vois le succès que ce stage rencontre ! Le téléphone sonne toute la journée. C’est impressionnant. Mais j’adore ! », sourit-elle. Il y a fort à parier que les 200 stagiaires vont aussi adorer côtoyer ces 4 grands champions.

Partager ce contenu

Blog

PayPal